Archives du blog

lundi 16 janvier 2017

A 19 h on les allume


Ce mardi à 19 h ou ce mercredi aura lieu un pic de consommation électrique à cause du froid. Afin que le réseau électrique ne tombe pas, il nous est demandé à tous d’être éco-responsables et qu chacun allège ses consommations électriques entre 18 et 20 h.
Personnelement j'allumerai le maximum d'appareils à ces heures en espérant que la bougie soit la denrée rare de ce soir et je vous invite à en faire autant.
Si le réseau tombe, peut être que bloquer une heure ou deux  par la panne, on prendra le temps de réfléchir a ce que veut dire ce système électrique nucléaire veut dire. Peut-être même qu'on discutera sur ce que veut dire ce système libérale où l'énergie est une denrée comme les autres pour les capitalistes. Deux heures pour réfléchir à un train qui fonce dans le mur, ça peut pas faire de mal.


Les éco-responsables c'est nous on a compris, mais qui sont les co-responsables et les cons-responsables de ce problème.
Depuis qu'EDF a construit trop de centrales nucléaires et fait de la France le seul état du monde ou  80% de l'électricité est nucléaire, le choix de favoriser le chauffage électrique a été poursuivi avec application et force pendant 30 ans.(Voir: De l’obsolescence programmée du projet THT HAUTE-DURANCE : Voir le futur comme une ligne)
Résultat a chaque vague de froid RTE le gestionnaire du réseau serre les fesses pour que le réseau ne saute pas.
Heureusement face à ce pic, ce cap,un allié de poids joue en sa faveur le réchauffement climatique. Cet allié fait beaucoup, il fait baisser la consommation annuelle et la pointe  en France et en Europe depuis des années.
Mais un ennemi pointe aussi avec le temps, un autre écueil émerge, la vieillesse, l'age, la pannes, le délabrement, le manque d'entretien, l'usure.
Le parc nucléaire est vieux, fatiguée, usée 30 ans de moyenne (il a été conçu pour durer...30 ans).
On peut comparer le problème à si vous aviez un parc de taxi qui ont tous 300 000 km , le 31 décembre tout le monde vous appelle, tous les taxis sont de sortie et le gestionnaire serre les fesses.
Mais la différence est que vous n'avez pas le droit à l'accident.
L'ASN a arrêté temporairement 10 réacteurs pour des raisons de sécurité cet automne. Ils ont vite été ouvert face au problème du pic de consommation hivernale. Seul les plus graves sont censés rester à l’arrêt (4), on est prié de croire ces gens qui depuis 30 ans falsifie la réalité.
Entre deux heures dans le noir et 24 000 ans de radioactivité, je préfère la bougie, même si c'est le nucléaire qui nous fait retourner à la bougie.
Les co-responsables sont aussi les capitalistes, furieux que l'électricité échappe à leur prédation, eux qui prennent la liberté de l'homme d'aliéner et de prédation, ils ont vite repris le grappin. Ils ont décidé qu'ils pourraient produire comme ils le souhaitent sans s'occuper du réseau. La régulation enlevée, l'électricité a été mis en bourse, ils espérait faire beaucoup d'argent. Mais la multiplication des énergies renouvelables, la baisse des consommation due au réchauffement et pis surtout tous ces eco-responsables de tous les jours dont je fais partie ont provoqué une baisse de consommation donc une surproduction. La surproduction dans un marché libéralisée, provoque toujours la chute des prix. Traités comme de vulgaires éleveurs laitiers, les multinationales de l’énergie perdent milliards depuis des années. EDF aussi, elle ne met pas un sous de coté pour réparer et démanteler ses centrales déjà payés. Comme la crise bancaire due à la déréglementation de la spéculation le pic de consommation vient de la dérégulation.
Comme pour les banques on est chargé de renflouer.(voir la bataille du réseau:1 et 2)
9 milliards d'argent public pour le nucléaire en 2016 et pas un seul vote des députés sur la question. On demande notre avis si c'est pas important.
Résultats depuis deux on ferme toutes les centrales thermiques pas rentables qui assurait la pointe. Les gros consommateurs depuis la 2014 peuvent consommer sans heures de pointes.
Bilan, nous avons de grands diplômés qui essaient de résoudre les problèmes qu'on aurait pas eu sans eux.
RTE tirent des lignes dans toutes la France pour combler un problème d'organisation.
Ici dans les Hautes-Alpes, elle balafre nos Écrins. Ces autoroutes électriques, ce monopole est en voie de privatisation, on brade...on transforme un monopole public en monopole privé au nom de la concurrence....a quand les péage sur les ponts comme à l'ancien régime...
Les choses sont si graves qu'EDF  ne veut plus commander une pièce métallique  a AREVA Creusot et demande au japonnais. Depuis trente ans Areva envoie des pièces foirées, falsifiées et cela c'est vu.
Le moral des agents EDF est au plus bas.
Un accident nucléaire est notre avenir.
Tous ces cons responsables qui jouent  avec l'avenir du pays, un accident ruinant la santé de tous et des générations suivantes et mais aussi messieurs les intégristes de l'argent,les djiadhiste du capitalisme l'économie du pays.
Alors que les renouvelables sont moins cher que le nucléaire, ces cons-responsables font tous pour limiter les renouvelables et ont éradiqué toute industrie française de ce secteur pour lequel ont fait la quête.
En 2015 on a produit moins de renouvelables qu'en 2014, la France est le dernier de l'union européenne.
Alors leur éco-responsabilité, je vous invite qu'on leur la taille en pointe ...
Je vous invite a transférer ce message,
Deux heures de pause pour parler à son collègue, ses voisins.....

José Pluki


4 commentaires:

Marie Thev a dit…

Moi je m'en fous j'ai les bougies!
Je suis d'accord avec ton point de vue qui dit stop aux serrements de fesses et investissement dans le renouvelable qu'on attend ...un peu désespérément dans le sud-est (éolien, solaire ça traîne voire régresse) malgré les facteurs exceptionnels de production renouvelable dont dispose notre région.
Marie de Gardanne

Philippe a dit…

Bizarre cette incitation à consommer serait ce pour montrer que l'on ne possède pas assez de centrales nucléaires et qu'il faut augmenter le parc.
Pour ma part, j'aurai le raisonnement inverse, En ces temps de consommation maximum, la part du nucléaire dans le "mix"energétique se réduit à proche de 65 % (selon RTE) et pourtant la France fonctionne malgré la gabegie énergétique ambiante (combien de décorations de Noel privées ou publiques encore allumées,...... n'oublions pas les pubs, les stades de foot où 2à 4 joueurs "s'entrainent" le soir malgré le froid.... la liste est longues et vous la connaissez.
On peut donc décemment penser que le but de 50 % d'énergie électrique d'origine nucléaire en 2025 parait bien modeste, car nous ne sommes pas loin de l'attendre en ce moment!

Philippe

François a dit…

Juste merci ! ça fait du bien.

Théo a dit…

Je suis contre la libéralisation du secteur de l'énergie mais là pas d'accord avec l'article !

Le pic de consommation n'a rien à voir avec la libéralisation, il a juste à voir avec le froid et les choix politiques du passé, qui ne sont peut-être pas si bêtes(si on se chauffe pas à l'électricité, on se chauffe à quoi ?).

EDF met bien évidemment des sous de côté pour le démantèlement de ses centrales (10 milliards ; c'est peut-être pas assez mais c'est mieux que rien)

RTE ne peut pas être privatisé, c'est dans la loi française.

Il y a déjà un péage pour avoir accès au réseau, ça s'appelle le TURPE (Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Électricité).

Les français ne renflouent rien du tout, ils vivent au contraire sur le dos de la rentre du nucléaire et bénéficient de l'électricité la moins chère d'Europe (le renflouage ça va arriver quand il faudra prolonger la durée de vie des centrales ou les déconstruire mais c'est pas encore maintenant !).

Faire "tomber" (en gros au pire RTE demandera aux industriels de réduire leur conso et ENEDIS pourra délester 3 quartiers pendant 2h) le réseau prouvera simplement qu'il faut mieux isoler nos habitations.